slideshow 2 slideshow 3

Vous êtes ici

Journée d'étude 'Dérivée objective : Mythe ou réalité'

­Dérivée objective : Mythe ou réalité
Organisateurs: T. Désoyer, N. Favrie, S. Gavrilyuk
27 Novembre 2014
Résumé de la journée
Dès que des grandes déformations interviennent, les modèles de mécanique des solides font intervenir
des dérivées dites objectives afin de garantir la "consistance" des modèles. Ces dérivées interviennent
pour les équations d’évolution des contraintes pour les modèles dis hypoélastiques mais également pour
la modélisation de l’écrouissage cin´ematique. De nombreuses dérivées objectives existent : Jaumann,
Trusdell... Les résultats numériques obtenus dépendent fortement du choix de ces dérivées. Aucun
critère de choix de ces dérivées n’est disponible pour l’utilisateur. Le but de cette journée d´étude est
de discuter du bien fondé de cette approche et proposer une alternative l’utilisation de ces dérivées.
Programme
9h-9h30: Accueil
9h30-10h15: Dérivées objectives - pourquoi ? Comment ?, E. Rouhaud
10h30-11h15: Les dérivées objectives sont-elles une solution ou un problème ?, T. Désoyer
11h30-12h: Pause
12h-12h45: La dérivée de Lie, E. Rouhaud
13h-14h30: Déjeuner
14h30-15h15: Where does come from the Wilkins model: study of a simple elasticity model at large
deformations and description of its cell-centered lagrangian compatible discretization,
P.-H. Maire
15h30-16h15: From hyperelastic models to well posed hypoelastic models, N. Favrie
16h30-17h : Discussion
Inscription
Pour des soucis d’organisation, nous limitons le nombre d’inscription 30 personnes. Vous êtes priés de
vous inscrire auprès de Nicolas Favrie (nicolas.favrie@univ-amu.fr).

Pour en savoir plus : cliquer ici.

­

Français

Theme by Karine Boudoyan inspired by Danang Probo Sayekti